Que se passe-t-il lorsque le CBD et l'alcool sont combinés ?

Alors que le CBD a récemment entrés dans des routines de santé, une variété de produits apparait, les fabricants d’alcool ont en profités pour créer des bières infusées au CBD et d’autres boissons alcoolisées.

 

La combinaison de l’alcool et du CBD est-elle sans danger ? Quelles conséquences cela peut-il avoir ? Les effets de la combinaison du CBD et de l’alcool sont abordés dans cet article.

 

Augmenter l’impact de leurs effets respectifs

L’alcool a la réputation de réduire les inhibitions et de favoriser les sentiments de relaxation. Le CBD peut avoir des effets physiologiques similaires. apaiser ou diminuer l’anxiété de ses consommateurs.

 

La prise de 25 à 75 mg de CBD tous les jours pendant un mois a réduit l’anxiété et augmenté la qualité du sommeil lors d’un essai mené auprès de 72 participants.

 

La prise simultanée du CBD et de l’alcool peut exacerber ces effets, entraînant des symptômes tels que la fatigue et la sédation.

 

Lorsque le CBD et l’alcool sont combinés, les effets des deux sont amplifiés, ce qui entraîne des changements important comportement et des sauts d’humeur.

 

Les effets du CBD et de l’alcool ont été étudiés lors d’un court essai au cours duquel chaque sujet a reçu 200 mg de CBD et 1 gramme d’alcool par kilogramme de poids corporel (ce qui semble beaucoup).

 

L’étude a révélé que le mélange de ces deux éléments entraînait un taux d’alcoolémie beaucoup plus faible que la consommation d’alcool seul, ainsi que des changements similaires dans les performances motrices et la perception du temps. Lorsque les participants ont utilisé le CBD seul, ils n’ont pas ressenti ces effets secondaires.

 

Le CBD peut-il contribuer à vous protéger des problèmes de l’alcool ?

Le CBD semble protéger contre certains des effets néfastes de l’alcool, selon des études prometteuses. Voici quelques exemples de la manière dont le CBD agit sur les effets de l’alcool.

 

Il a le potentiel de prévenir les maladies et les dommages cellulaires.

La consommation excessive d’alcool endommage les cellules, ce qui augmente le risque d’inflammation et de troubles chroniques tels que la pancréatite, les maladies du foie et le cancer.

 

Il a été démontré que le CBD protège les cellules contre les dommages induits par la consommation d’alcool dans plusieurs expériences sur les animaux.

 

Une étude sur des rats a révélé que l’application d’un gel de cannabidiol sur la peau prévenait jusqu’à 49 % des dommages causés aux cellules du cerveau par une consommation excessive d’alcool.

 

Une autre étude a révélé que l’injection de CBD à des souris réduisait la stéatose hépatique induite par l’alcool en stimulant l’autophagie, un processus qui favorise le renouvellement des cellules et la régénération des tissus.

 

Une étude a démontré que les extraits de cannabis riches en CBD provoquaient des dommages au foie chez les souris. Certaines des souris de cette étude, en revanche, avaient été gavées de quantités anormalement élevées d’extraits de cannabis.

 

Peut aider à réduire le taux d’alcoolémie.

La quantité d’alcool dans votre sang est mesurée par votre taux d’alcoolémie. Au-delà d’un certain seuil, l’alcoolémie est associée à une perte du contrôle moteur et des fonctions cognitives.

 

Les effets du CBD sur le taux d’alcoolémie ont reçu peu d’attention.

 

Cependant, l’étude mentionnée ci-dessus a découvert que lorsque les participants prenaient 200 mg de CBD avec de l’alcool, leur taux d’alcoolémie était beaucoup plus bas que lorsqu’ils buvaient de l’alcool avec un placebo.

 

D’autres recherches, en revanche, ont donné des résultats contradictoires. Plusieurs expériences menées sur des animaux ont montré que le CBD n’avait aucun effet sur le taux d’alcoolémie lorsqu’il était administré à des animaux ayant consommé de l’alcool (ici ou ici).

 

Par conséquent, d’autres recherches sont nécessaires pour voir comment la CBD affecte le taux d’alcoolémie des humains.

 

Il est possible qu’elle contribue au traitement de l’alcoolisme.

Selon certains chercheurs, le CBD pourrait être utile dans le traitement de l’alcoolisme.

 

Des tests effectués sur des animaux ont montré que le CBD pouvait aider à traiter divers symptômes de dépendance et de sevrage.

 

Le CBD a contribué à minimiser la consommation d’alcool, à réduire les rechutes et à diminuer l’envie de boire, selon une étude récente sur les effets du CBD chez les souris alcooliques.

 

Les recherches sur l’homme sont minimes. Malgré cela, une étude portant sur 24 fumeurs a révélé que l’utilisation d’un inhalateur de CBD pendant une semaine réduisait la consommation de cigarettes de 40 %. Ces résultats impliquent que le CBD peut aider à réduire les comportements de dépendance.

 

Pour savoir si le CBD peut aider les personnes dépendantes de l’alcool, des recherches supplémentaires sont nécessaires.

 

Est-il risqué de combiner le CBD avec l’alcool ?

Les conséquences du mélange de la CBD avec l’alcool sont actuellement inconnues en raison d’un manque de recherche.

 

Il a été prouvé dans plusieurs études humaines et animales que le CBD atténue certains des effets négatifs de l’alcool.

 

Cependant, il existe peu de preuves que le mélange de CBD et d’alcool a des conséquences négatives sur la santé.

 

De plus, comme les effets de la CBD diffèrent d’une personne à l’autre, il est difficile de dire si le mélange de CBD et d’alcool aurait le même impact sur tout le monde.

 

La majorité des recherches actuelles se concentrent sur les impacts de la consommation de quantités importantes d’alcool tout en utilisant du CBD, plutôt que sur les conséquences de la consommation de quelques verres ici et là tout en consommant du CBD.

 

Par conséquent, ce n’est pas une bonne idée de combiner CBD et alcool, surtout si vous n’êtes pas sûr de l’effet de l’un sur l’autre.

 

Si vous choisissez de combiner le CBD et l’alcool, gardez les quantités des deux substances au minimum pour éviter les effets secondaires désagréables. Si vous avez des inquiétudes, prenez rendez-vous avec votre médecin.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest