Quelle est la meilleure façon de vaporiser le CBD ?

vaporiser le CBD

Vaporiser du CBD plutôt que de fumer des joints ou de consommer des produits à base de chanvre est de plus en plus populaire parmi les consommateurs de cannabis. Cependant, pour profiter de tous les avantages du CBD, vous devez d’abord maîtriser l’art de la vaporisation. Voici toutes nos recommandations.

 

Quels sont les avantages de la vaporisation du CBD ?

 

Si le vapotage du CBD gagne en popularité, c’est parce qu’il est bien plus efficace que les autres méthodes de consommation du cannabis. La biodisponibilité, ou le pourcentage de CBD absorbé par l’organisme, est bien plus cruciale. L’inhalation a une biodisponibilité de près de 20 %, alors que l’ingestion a une biodisponibilité d’environ 8 %. En outre, les effets des produits avec des propriétés de chanvre peuvent mettre un certain temps à se faire sentir après avoir été avalés. Le vapotage, en revanche, permet de bénéficier des avantages du CBD rapidement et dans les bonnes proportions. En outre, le vapotage du CBD a la réputation d’être bénéfique pour la santé. Vous n’inhalez pas les composés toxiques créés par la combustion lorsque vous vaporisez de la marijuana. Ceci dit, pour profiter de la meilleure partie de votre chanvre et bénéficier les effets escomptés, vous devez maîtriser la technique. Une maîtrise qui débute par le contrôle d’une température de vaporisation adéquate et la sélection d’un bon vaporisateur.

 

Comment choisir la température appropriée pour la vaporisation ?

 

Lorsque la température de vaporisation est trop basse, le CBD se vaporise mal. En revanche, si vous surchauffez le chanvre, il brûlera et libérera des composés toxiques. Le cannabidiol doit être vaporisé à partir de 160°C jusqu’à 220°C afin d’atteindre les performances maximales. La température de vaporisation est choisie en fonction du type de cannabis utilisé et de l’effet recherché. Chaque composant du chanvre a son propre point d’ébullition, qui varie de 180°C pour le CBD à 150°C à 198°C pour les terpènes. Vous pouvez chauffer l’élément entre 160 et 180°C pour une vaporisation de CBD relaxante et euphorisante. L’effet high est accentué à des températures plus élevées, au-delà de 190°C et jusqu’à 220°C. La vaporisation du CBD sera alors plus utile pour soulager les douleurs intenses, les problèmes de sommeil et les humeurs dépressives. Cependant, gardez à l’esprit que la température de vaporisation ne doit pas être trop élevée, la combustion de la plante ayant lieu entre 220 et 230°C. Pour terminer, si vous vaporisez du CBD avec de l’herbe, la température doit être ajustée en fonction du taux d’humidité de la plante. Sachez qu’une herbe particulièrement sèche se vaporise rapidement, nécessitant un ajustement de la température au fil de la saison. En revanche, si la plante est trop humide, l’extraction des cannabinoïdes peut être problématique. Avant de vaporiser le cannabidiol, certains vaporisateurs permettent de chauffer le produit entre 130 et 150°C pour créer un cycle flavonode.

 

Comment choisir le meilleur vaporisateur de CBD ?

 

Vous serez en mesure de vaporiser efficacement le CBD et d’en récolter tous les bénéfices si vous utilisez un équipement de haute qualité. Certains vaporisateurs sont multifonctionnels, capables de traiter les herbes, les cires et l’huile de CBD. C’est à vous de prendre une décision en fonction de vos préférences. Il est recommandé d’utiliser le chauffage par convection plutôt que le chauffage par conduction. Le premier permet en effet une extraction plus douce et plus uniforme des cannabinoïdes. En conséquence, les parfums du chanvre sont mieux conservés, et les composants actifs sont moins dénaturés. Enfin, choisir un outil ou que vous pouvez contrôler vous-même plutôt qu’un appareil avec des paramètres de chauffage prédéfinis vous offre plus d’options pour trouver la vaporisation de cannabidiol qui vous convient et essayer différents types de chanvre.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest